HAWAII POLICE D'ETAT (1968-80)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HAWAII POLICE D'ETAT (1968-80)

Message  Admin le Ven 30 Déc - 17:39

La série policière exotique aux douze saisons et aux 284 épisodes.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAWAII POLICE D'ETAT (1968-80)

Message  Admin le Ven 30 Déc - 22:35

Saison 1. Episode 1 - Le cocon (Hawaii five O) ♠♠

Diffusé tardivement en France et en deux parties (alors qu'il s'agit d'un pilote de 90 minutes), cet épisode inaugure assez mal une des plus longues et fabuleuses séries de l'histoire de la télévision américaine : Hawaii Police d'État. Après plusieurs diffusions télé en VF, ce pilote est uniquement disponible en VOST dans le coffret DVD de la saison 1.

Si l'on peut considérer que l'épisode est raté, il le doit tout d'abord à un scénario d'espionnage abracadabrantesque. Peu représentatif du reste de la série, on y voit Stephen J. Mc Garrett, plus couramment appelé "Steve", conter fleurette à une jolie fille sur une plage. Or, même en mission, Steve Mc Garrett est loin d'être un dragueur. On ne lui connaîtra d'ailleurs que deux aventures tout au long des 280 épisodes, et encore bien chastes (dans l'épisode 53 Souvenirs au présent 03-4, il retrouve en Diana Muldaur une femme qu'il a failli épouser ; dans l'épisode 230 Une petite balade 10- 14, il tombe amoureux mais la jeune femme meurt à la fin).

Les histoires d'espionnage, qui souvent confrontent l'équipe de Steve – un département imaginaire de la police d’Hawaii, le Five O – à Wo-Fat, un espion chinois, et à divers pays communistes (outre la Chine : Cuba et parfois l'URSS), seront plus subtiles. Ici, nous avons droit à un ersatz de James Bond sans les moyens du cinéma.

Le partenaire de Steve Mc Garrett est Danny Williams, appelé dans la VO "Danno". Il est dans ce "Cocon" bien mal interprété pour la seule et unique fois par le comédien Tim O'Kelly.
En revanche, le gouverneur, personnage récurrent et supérieur de Mc Garrett, trouve en Lew Ayres (un familier de la télévision américaine, guest star dans des séries comme Mannix) une bonne incarnation. Mais il refusa de s'installer à Hawaii pour le tournage, et le créateur-producteur Leonard Freeman le remplacera par Richard Denning.

Le reste de l'équipe est constitué de comédiens recrutés sur place dont certains vont marquer la série comme Chin Ho Kelly (Kam Fong), qui sera tué dans l'épisode 240 Un deuil dans la famille (10-24), rare occasion où l'on verra le visage de pierre de Mc Garrett pleurer.

Mc Garrett, qui ne vit que pour son travail et arbore un visage peu souriant, est incarné par Jack Lord, qui fut Félix Leiter dans James Bond contre dr No. Avec la série, il s'engageait dans un long marathon de 1968 à 1980, et ne devait tourner ensuite qu'un téléfilm – Mr Station – avant d'être frappé dans les années 80 par la maladie d'Azeilhmer et de décéder le 21 janvier 1998, vivant comme un Howard Hugues invisible et soigné par sa femme Marie.

Dans ce pilote, nous faisons connaissance avec l'ennemi de toujours de Mc Garrett, Wo Fat (Khigh Diegh), que le policier mettra sous les verrous dans la dernière scène du 280e et dernier épisode : Mes bons vœux. Petit problème, vite oublié par la magie de la télévision : le comédien Khigh Diegh est de taille assez grande, ce qui n'est pas vraiment représentatif de la morphologie chinoise.

Bien qu'il ne soit guère réussi, il faut voir Le cocon pour faire connaissance avec les personnages. C'est la première bataille entre l'américain et Wo fat.

Plusieurs des scènes du fabuleux et inoubliable générique sont tirées de ce pilote. La magie de la série (les intrigues policières à suspense) sera au rendez-vous dès l'épisode 2 – Balade en bateau. Heureusement, car en jouant les imitateurs de 007, Hawaii 5-0 (titre original) n'aurait pas duré douze saisons. La série va se maintenir en qualité jusqu'en 1973, année de la mort du créateur Leonard Freeman qui dirigeait avec passion cette série.

La légende veut que Freeman proposa le rôle à... Gregory Peck, qui le refusa, et que Jack Lord failli être le capitaine Kirk dans Star Trek. Avec les années, ces rumeurs deviennent invérifiables, et l'on peut noter dans le documentaire tourné en 1996 sur la série nombre de contradictions dans les souvenirs des uns et des autres. Jack Lord était absent (car malade) et l'on pouvait y voir en chaise roulante Richard Denning (le gouverneur) retrouver avec émotion James Mc Arthur (Danny Williams dès le second épisode).

En France, le premier épisode diffusé le sera en juillet 1973 sur la troisième chaîne. Il s'agira de Sombre dimanche (02-5). Seuls les téléspectateurs attentifs noteront, lors de la diffusion du Cocon en deux parties en 1988 sur M6, qu'il s'agissait du pilote. On le comprend avec les interprètes inhabituels de Danny Williams et du gouverneur, et la première rencontre avec Wo Fat. Depuis 1973, Wo Fat est en effet familier aux Français comme le docteur Loveless dans Les Mystères de l'Ouest ou Blofeld dans les James Bond.


Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum