DAKTARI (1966-69)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DAKTARI (1966-69)

Message  Admin le Mar 3 Jan - 18:56

1-01. Le voleur d'éléphant (The elephant thieves) ♣♣♣♣

La série "Daktari" débute en fanfare avec cet excellent épisode où d'emblée, tous les personnages sont présentés, sans aucune référence au film "Clarence, le lion qui louchait".

Si le Daktari (docteur en langue swahili) Marsh Tracy commence par faire une expérience avec des tigres importés d'Asie, il ne manifeste aucune surprise à la vision de l'officier britannique Hedley (Hedley Mattingly). Visiblement, ils sont tous deux de vieilles connaissances.

Nous retrouvons Cheryl Miller en Paula, mieux coiffée et plus séduisante qu'un an plus tôt. Yale Summers joue Jack Dane, l'assistant de Daktari. Tandis qu'Hari Rhodes dès ce premier épisode est Mike Makula, Luke dans la VO. Judy est la vedette des sunlights sans qu'aucune présentation soit nécessaire, tandis que nous découvrons le monde tel que le voit le lion Clarence à travers son strabisme.

Après nous avoir rappelé que les tigres ne vivent pas en Afrique, sauf si on les importe du Bengale, nous découvrons l'intrigue de l'épisode. Un oncle et son neveu sont venus dérober un petit éléphant, pour cela l'oncle n'hésite pas à tuer les parents.

L'oncle Franck va tenter de faire croire durant tout l'épisode à son naïf de neveu qu'il a parfaitement le droit de capturer un éléphant. Mais le jeune homme peu à peu va prendre conscience des intentions crapuleuses de Franck.

Cet épisode inaugure la longue série de "visiteurs peu scrupuleux" venant à la réserve de Waméru avec des intentions de vol.

Il est interdit de tuer les animaux dans cette réserve. C'est sans compter avec les braconniers de tout poil. Pour jouer le rôle de Judy, que l'on croit unique, pas moins de six chimpanzés furent réquisitionnés. Très vite, Judy et Clarence s'imposent comme les vraies vedettes de la série. Il n'y a en revanche qu'un seul Clarence. Marshall Thompson l'a baptisé ainsi en souvenir d'un oncle affligé du même strabisme. Après la série, le comédien recueillera Clarence, qui survivra quelques années au tournage.

Lors de la première saison, les producteurs, Art Arthur, Ivan Tors et Leonard Kaufman voulaient imaginer une romance entre Paula et Jack. Cette idée sera abandonnée dès la seconde saison.

L'épisode se termine avec le châtiment du méchant oncle, son neveu ayant prouvé son innocence totale.

"Daktari" est une série sans violence, où les fusils sont hypodermiques. C'est une sorte de conte de fée vu par le prisme américain. Nous sommes officiellement au Kenya mais en réalité dans le parc d'attraction "Africa and Africa" , à Soledad Canyon près d'Hollywood.

A noter que les populations indigènes sont ici présentées de façon plus subtile que dans les "Tarzan" avec Johnny Weissmuller et dans les films colonialistes. Un premier épisode sans faute et qui inaugure une magnifique première saison à laquelle manque seulement (encore) la jolie musique de Shelly Mane.



Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum