Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Ven 26 Oct - 20:38

Le titre n'est pas choisi au hasard et se veut une réponse au "Madonna, la reine de la pop" bien généreusement accordé à la chanteuse italo-américaine bien connue. Non que je déteste Madonna, j'apprécie même quelques uns de ses morceaux, surtout ceux des années 80, mais franchement je trouve que les médias en font trop sur Madonna, qui est surtout la chanteuse pop préférée de ceux qui n'apprécient pas outre mesure ce style, mais veulent acheter un disque pour danser durant l'été. Ils choisissent alors celle dont on parle le plus dans les médias.

Donc, la petite australienne est au premier rang dans les artistes de mon coeur, à peu près à égalité avec Louis de Funès. Une chanteuse, un comédien, voilà qui est bien!

Tout à fait objectivement, Kylie (elle le reconnait elle-même) n'est pas la meilleure chanteuse question voix. "Je ne suis pas la meilleure chanteuse, je ne suis pas la meilleure danseuse, je ne suis pas la meilleure actrice, mais je suis une des rares à faire les 3 choses à la fois." C'est à force de travail et de professionnalisme poussé à un degré très élevé qu'elle a pu survivre à ses débuts chez Stock-Aitken-Waterman et c'est d'ailleurs la seule à avoir pu poursuivre une carrière après avoir quitté le trio de producteurs londoniens. Pourtant, pas facile de perenniser une carrière quand on a débuté en idole pour adolescentes...

Pour apprécier Kylie, il faut réunir plusieurs conditions: D'abord apprécier la musique pop, pas la pop des débuts style Beatles, mais la pop dansante et sautillante héritée de la période disco de Abba. Ensuite - et c'est presque un corrolaire de la condition précédente - il ne faut pas se fier aux premières écoutes, un bon morceau pop ne s'apprécie pas forcément immédiatement. Par contre, une fois qu'on commence à aimer, on aime de plus en plus... Il faut aussi ne pas être rebuté par le style kitsch, dont elle est une des représentantes les plus éminentes. Justement, j'aime beaucoup le kitsch. Il faut également apprécier les arrangements et la musique de style anglais car Kylie travaille essentiellement avec des britanniques. Et il faut aimer les spectacles pop géants avec lumières, danseurs, costumes extravagants, multiples décors, entrées en scène aériennes, sur une ancre ou une roue électronique etc. Style de spectacles dont elle est une des spécialistes mondiales, avec Madonna, Britney Spears et Mylène Farmer en France.

En dehors de sa musique, j'aime aussi le personnage. Vedette en Australie à 18 ans grâce au sitcom pour ados "Neighbours", puis vedette de la chanson mondiale à 20 ans à peine, il y a de quoi tourner la tête à n'importe quelle fille. Dans ces cas là, on sait très bien ce qui arrive: chute rapide dans l'alcool ou la drogue, voir les exemples de Britney Spears, ou pire encore de Amy Winehouse. Comment peut-on gérer une telle célébrité quand on a 20 ans? Eh!Bien, Kylie n'est jamais tombée dans ce piège. Sérieuse, toujours à l'heure aux répétitions, hormis le style de musique, on peut dire que c'est la Mireille Mathieu australienne, celle qui a réussi à force de travail et d'abnégation. Jusqu'à la petite taille, la voix très nasale et le côté kitsch qui les rapprochent...

En 1987, Kylie a 19 ans, une chanson a son actif, "The locomotion", une reprise devenue numéro 1 à sa sortie en Australie, lorsque son producteur trouve un accord avec Pete Waterman: il distribuera les disques PWL en Australie et en échange, PWL s'engage à "booster" la carrière de Kylie. Les londoniens ne sont guère enthousiastes: Waterman (un self-made-man, illettré de son propre aveu) n'est pas présent lorsque la jeune fille se présente aux studios pour enregistrer sa chanson, et il a oublié d'en parler à ses 2 acolytes. Mike Stock, le parolier, et Matt Aitken, le compositeur, n'en reviennent pas: Terry Blamey, le manager de la starlette, ne veut pas lâcher le morceau. "Nous sommes censés faire un disque avec vous, et il faut le faire aujourd'hui car demain nous reprenons l'avion pour l'Australie!".

Aitken et Stock comprennent que Kylie est toute gamine, et très célèbre en Australie pour son rôle dans un sitcom. "Whaou! We should be lo lucky!" se disent-ils en souriant... Du coup, l'idée leur vient d'écrire "I should be so lucky", écrit en 40 minutes et enregistré en 2 heures. Nul doute qu'ensuite il seront débarrassés de cette chanteuse à la noix... Mais contre toute attente, bien qu'à mon avis loin d'être son meilleur morceau, "I should be so lucky" sera un succès planétaire, numéro 1 dans 12 pays et dans le top 10 de la plupart des pays occidentaux et au Japon.

Mike Stock prend l'avion pour Melbourne pour s'excuser auprès de Kylie, et la carrière de Mlle Minogue est lancée. Elle reste à ce jour la seule chanteuse à avoir classée ses 13 premiers singles dans le top 10 anglais. Parallèlement à son succès, il existe un mouvement "anti-Kylie", on répand des rumeurs ridicules sur elle, des tee-shirts "I hate Kylie" se vendent comme des petits pains etc. Malgré sa minceur, son apparente fragilité du haut de ses 1 mètre 53, Kylie résiste à cette campagne haineuse irraisonnée et vogue d'enregistrements en émissions de télé aux 4 coins du monde, toujours pimpante et souriante, imperturbable aux critiques. Et pourtant, un magazine musical anglais classe Pete Waterman 2ème dans la liste des "plus gros conn*rds", juste derrière Margaret Thatcher, Shocked et Kylie elle-même 3ème au classement des "êtres humains les plus révoltants". Un animateur de radio interroge une Kylie en carton et affirme qu'elle a "plus de personnalité que l'originale." Mais les chiens aboient et la caravane passe, KM rencontre alors un immense succès en Angleterre et un beau succès dans le monde entier.

En 1992, elle signe chez DeConstruction pour entamer une carrière plus mature, et entame une certaine traversée du désert malgré le beau succès de la ballade "Confide in me", chanson sur le Minitel rose en vogue à l'époque, à l'opposé de ses succès antérieurs, et des rencontres improbables telles que le rocker underground Nick Cave, son compatriote mais dont le public et celui de Kylie sont aux antipodes et se détestent. Le rocker ténébreux et la pop sucrée de Kylie, voyez vous ça! "Wild roses grows" est une douce ballade, un duo entre un assassin et sa victime, qui rencontre des critiques très positives.

Dans les années 95 et 96, Kylie fait un break, elle part traverser les Etats-Unis dans une Pontiac en compagnie de son amoureux d'alors, le photographe français Stéphane Sednaoui, tout en écrivant des textes pour son futur album. Prévu pour 1997, "Impossible princess" est un album magnifique, mais un événement malencontreux va retarder sa sortie: fin août 1997, la princesse Diana se tue en voiture sous le pont de l'Alma. L'album ne peut pas sortir sous son titre initial, et des milliers de copies sont détruites. Sorti trop tardivement en 1998, alors que 3 singles en ont déjà été extraits, l'album rabaptisé "Kylie Minogue in Europe" est un échec commercial en Angleterre malgré sa qualité indéniable, et bien que salué comme excellent par des critiques qui avaient jusqu'alors démoli la chanteuse. Kylie fait néanmoins une tournée en Australie, où son album a eu du succès. Pour les fans, il s'appellera toujours "Impossible Princess", et sera ressorti plus tard sous son véritable titre.

Repliée sur son pays natal, Kylie semble hors-jeu. La plupart des labels anglais l'ont déjà enterrée, et tout le monde croit sa carrière finie. Mais en 1999, grâce à l'entremise de son ami Robbie Williams, elle signe chez Parlophone, une filiale de EMI, bien connue pour avoir fait débuter un groupe de 4 anglais de Liverpool totalement inconnus et qui avaient été réfusés par toutes les autres maisons de disques: The Beatles...

Le styliste et ami de Kylie William Baker, qu'elle surnomme "My gay husband" lui conseille de se montrer plus sexy, et l'album "Light years", sorti en 2000, mélange de disco paillettes et de dance pour discothèques, est un beau succès, sans doute son meilleur album à mon avis. L'album est porté par le premier single disco "Spinning around", écrit par Paula Abdul et célèbre pour son clip dit "du short doré" où l'on peut admirer la plastique parfaite de Kylie et un derrière magnifié par un short doré chiné par une assistante pour à peine une livre sterling... Kylie gagnera cette année le trophée du plus beau fessier de la planète, au détriment de la favorite Jennifer Lopez. Cette dernière engagera par la suite la "maquilleuse de c*l" (oui, ça existe... Shocked ) de sa rivale... Rolling Eyes

Le triomphe arrive l'année suivante avec l'album "Fever" et le lead single "Can't get you out of my head". Promue par un clip où la chanteuse porte une tunique blanche ahurissante, cette chanson électro est numéro 1 presque partout dans le monde, y compris en France. Elle est sortie le 10 septembre 2001 (oui, la veille du 11...), je me souviens très bien de cette journée du 11 septembre 2001: cloué au lit par un lumbago, j'avais vu le clip de la chanson, que j'avais aimée bien qu'à l'époque pas encore fan de Kylie, puis les "Twin towers" s'effondrer en direct.

Depuis, Kylie est demeurée une immense vedette en Angleterre (équivalent de Farmer ou Hallyday en France), où elle a 3 statues de cire au musée de Madame Tussauds à Londres, et une vedette internationale appréciée un peu partout. Même le cancer du sein qui l'a arrêtée pour un an en 2005/2006 n'a pu la stopper, malgré une rude épreuve: chimiothrapie, chute des cheveux...

Les plus de Kylie par rapport à Madonna? D'abord une immense classe, là où la Madonne est naturellement vulgaire. Un physique évidemment beaucoup plus avantageux. Des faces B et des chansons de compléments de qualité sur ses albums, au contraire de Madonna qui se contente de caser des daubes parmi une ou 2 chansons valables. De bien meilleures chansons, Madonna travaillant plus avec les Américains, ses compatriotes, moins doués pour la pop que les Anglais. Et ne parlons même pas de la médiocre Lady Gaga, reine de la daube...

Alors pourquoi moins de succès que Madonna, hormis en Angleterre? Parce qu'une Australienne ne bénéficie pas de la même machine commerciale que les artistes américains comme Madonna ou la Gaga. Parce que le style kitsch rebute beaucoup de personnes. Parce que moins provocatrice que Madonna, elle ne se mêle pas de politique. Parce que son style est plus caractéristique que celui de Madonna. Très banal, très neutre, le style Madonna est très commercial, afin d'attirer le plus grand nombre sur des morceaux accrocheurs, mais qui ne passeront pas à la postérité. Kylie est moins consensuelle, son style dance kitsch, sa diction saccadée sont très spéciaux, où on adore ou on déteste. N'importe qui peut faire du Madonna, mais personne ne peut imiter Kylie, ça serait ridicule. En cela, on peut la comparer à Mylène Farmer. Kylie a su faire passer avec talent des chansons particulières, parfois tellement kitsch qu'aucune autre artiste n'aurait pu les faire passer. Madonna, c'est pour les amateurs de pop pas très motivés, les vrais amateurs éclairés préfèrent Kylie ou d'autres artistes.



Dernière édition par Phil DLM le Ven 26 Oct - 21:31, édité 6 fois

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Ven 26 Oct - 20:59

Je n'ai aucun préjugé contre elle, et suis content qu'elle ai réchappé du cancer. En chanteuse australienne, Natalie Imbruglia était bien partie, avec la reprise de "Torn" en 97, j'ai acheté tous ses disques suivants, mais elle n'a jamais réédité son succès.
Kylie, je connais moins ou très peu.
Aujourd'hui, j'aime les chanteurs à texte (quasiment tous morts!) parce que je leur trouve un "sérieux", quelque chose que l'on ne trouve pas dans la variété. Mais j'ai retenu une leçon cet été: j'ai été voir Hubert Félix Thiéfaine à Vienne et fatigué, j'espérais qu'il passe avant Izia (Higelin) que je croyais une "fille de" (comme son frère Arthur H- Higelin), et j'ai découvert une bombe sexuelle, qui chante en slip, et musicalement est à des lieues de son père. Les paroles ("Baby" par exemple ou encore "So much trouble") n'ont pas d'importance, ce qui compte c'est l'énergie de la chanteuse, son rock très mélodique tirant vers Patrick Hernandez plus que les Stones. Je ne l'aurais pas connue si Thiéfaine était passé avant elle.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Ven 26 Oct - 21:19

Tu as posté avant même que j'ai fini de compléter mon précédent. Pour ne pas risquer d'être bloqué après 1 heure, j'ai été contraint de poster en 2 fois. Je me demande si je n'ai pas battu mon record du post le plus long... Shocked

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Ven 26 Oct - 21:36

Admin a écrit:Je n'ai aucun préjugé contre elle, et suis content qu'elle ai réchappé du cancer. En chanteuse australienne, Natalie Imbruglia était bien partie, avec la reprise de "Torn" en 97, j'ai acheté tous ses disques suivants, mais elle n'a jamais réédité son succès.
Kylie, je connais moins ou très peu.
Aujourd'hui, j'aime les chanteurs à texte (quasiment tous morts!) parce que je leur trouve un "sérieux", quelque chose que l'on ne trouve pas dans la variété. Mais j'ai retenu une leçon cet été: j'ai été voir Hubert Félix Thiéfaine à Vienne et fatigué, j'espérais qu'il passe avant Izia (Higelin) que je croyais une "fille de" (comme son frère Arthur H- Higelin), et j'ai découvert une bombe sexuelle, qui chante en slip, et musicalement est à des lieues de son père. Les paroles ("Baby" par exemple ou encore "So much trouble") n'ont pas d'importance, ce qui compte c'est l'énergie de la chanteuse, son rock très mélodique tirant vers Patrick Hernandez plus que les Stones. Je ne l'aurais pas connue si Thiéfaine était passé avant elle.
Je ne savais pas que "Torn" était une reprise. J'ai bien aimé Natalie Imbruglia pour "Thorn", mais la suite ne m'a guère plue. Fille de: il ne faut pas cataloguer les "fils ou filles de" selon les standards de leurs parents, la preuve avec Thomas Dutronc. Je préfére très largement Jacques.

Vienne, je connais, j'y ai travaillé 1 an, de septembre 2006 à août 2007: très belle ville! Vienne, Valence, j'espère que tu n'es pas allergique à l'ambroisie, comme moi, parce que tu dois souffir en août/septembre...

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Ven 26 Oct - 21:48

Non, je ne suis heureusement pas allergique à l'ambroisie.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Sam 27 Oct - 20:42

Même remarque que pour Donna Summer concernant les programmateurs de radio. Pour Kylie, en dehors du tube du moment, ils ne connaissent que "I should be so lucky" et "Can't get you out of my head".

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Sam 27 Oct - 21:04

Ce n'est pas elle qui chantait Na na na, avec une robe très sexy ?

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Dim 28 Oct - 19:08

Admin a écrit:Ce n'est pas elle qui chantait Na na na, avec une robe très sexy ?
Oui, absolument, ils ont dû avoir du mal à monter ce clip car il fallait faire attention à couper les passages où les seins étaient apparents... Cette fameuse robe blanche, qui serait en fait une tunique, il fallait avoir le culot de la concevoir (j'ai oublié le nom de celle qui l'a créée).

Il s'agit de "Can't get you out of my head", single paru la veille du 11 septembre 2001, dont je parlais dans un message précédent. Tu fais d'ailleurs la même erreur que moi au départ, puisque je croyais aussi que c'était "na, na, na" alors que c'est "la, la, la" (c'est même devenu le titre de son livre de souvenirs!...)

J'avais bien aimé cette chanson, mais comme je n'avais pas enregistré le clip et qu'à l'époque je ne savais pas qu'on pouvait repiquer les clips sur YouTube, j'ai fini par trouver inadmissible de ne pas avoir le clip, et je me suis fait offrir le DVD "Ultimate Kylie" pour mon 40ème anniversaire. Le DVD est arrivé un peu en retard, et je l'ai découvert finalement un vendredi soir, en rentrant de Picardie où je travaillais alors. Et c'est ainsi qu'en découvrant plein d'autres clips, je suis devenu fan le 27 janvier 2006, aux alentours de 23 heures 45/minuit.

Et plus tard, c'est en voyant Kylie reprendre "I feel love" dans un concert que j'ai eu l'idée de redécouvrir Donna Summer. Kylie m'a incité à découvrir sa petite soeur Dannii, et voici comment de fil en aiguille la plupart de mes chanteuses préférées d'aujourd'hui ont été découvertes ou remises à mes goûts actuels à partir d'une seule chanson, et d'un clip à la fois novateur et osé!

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Dim 28 Oct - 19:18

Moi dans le genre chanteuse pop sexy, j'aime beaucoup Kim Wilde. J'ai toujours regretté par contre qu'elle soit trop prude. J'ai acheté des VHS, celle de la période RAK/EMI, et celle de la période MCA, sur laquelle il y a "If I can't have you", clip assez sensuel, mais rien à côté de Kylie.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Dim 28 Oct - 22:44

Je compte bien lancer un topic Kim Wilde d'ici peu de temps... Very Happy "If I can't have you" est en effet très, très chaud, je crois qu'il a été interdit dans les émissions pour enfants. 9 minutes 30: dans les années 80 et au début des années 90, on osait des clips qui détonnaient, et parfois très longs. De nos jours, personne n'en fait plus, ils ne seraient pas diffusés en entier...

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Lun 29 Oct - 11:42

J'ai un magazine australien de 1994 où elle est assez sexy, en lingerie fine soutiens gorge dégrafée. C'est bien innocent à côté des autres chanteuses.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Lun 29 Oct - 11:47

MAGAZINE AUSTRALIEN CLEO







Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Lun 29 Oct - 21:29

En effet, très craquante...

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Ven 2 Nov - 20:47

Par contre, elle a grossi et pris un coup de vieux, elle continue d'avoir du succès en allemagne en duo avec la chanteuse du groupe Nena.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Ven 2 Nov - 21:19

C'est vrai qu'elle accuse bien ses 50 ans...

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Admin le Ven 2 Nov - 21:26

Par contre, elle a su fort bien mener sa vie privée, arrêtant sa carrière en 1995 après l'échec de "Now and forever", rencontrant son futur mari lors d'une comédie musicale, elle a eu deux enfants. Etre heureuse est certainement plus important que faire une carrière sans faute.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Phil DLM le Ven 2 Nov - 21:32

Admin a écrit:Par contre, elle a su fort bien mener sa vie privée, arrêtant sa carrière en 1995 après l'échec de "Now and forever", rencontrant son futur mari lors d'une comédie musicale, elle a eu deux enfants. Etre heureuse est certainement plus important que faire une carrière sans faute.
Je suis d'accord, et d'ailleurs je trouve que Kylie devrait méditer sur ces sages paroles... Quant à Kim, elle paraît heureuse, a un hobby prenant avec l'horticulture, et possède même une maison dans le Périgord!

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kylie Minogue, l'impératrice de la pop

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum