Mylène Farmer ou la pop française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mylène Farmer ou la pop française

Message  Phil DLM le Lun 29 Oct - 21:50

Je poursuis mon top 10 dans l'ordre avec une exception en la personne de Mylène Farmer. Je parle d'exception car il s'agit de la seule parmi mes préférées à avoir un réél succès en France. Il faut dire aussi que c'est la seule française de la liste...

Le titre du topic n'est pas choisi au hasard: on peut presque dire que MF représente à elle seule la totalité de la pop française. Et encore est-elle est souvent plus appréciée de ses fans pour ses ballades variétés que pour ses tubes dansants. D'où le risque qu'elle se banalise à la manière d'Hallyday, devenu lui-même un chanteur de variétés.

Car la pop française, c'est quoi? Il y avait pas mal d'artistes dans ce registre dans les années 80, voire 90, mais il ne sont plus là, les derniers étaient les Rita Mitsouko, mais depuis la mort de Fred Chichin... Ne subsistent en dehors de Farmer que quelques artistes électro, le plus souvent des DJ, mais qui sont plus appréciés à l'étranger comme Guetta et Daft Punk, et même souvent quasiment inconnus en France. Et aussi quelques médiocres chanteuses de RnB. Rolling Eyes

Bref, la pop française n'existe plus, tout comme le rock français est au plus bas. Il ne subsiste que des artistes de variétés, soit en variétés traditionnelles, soit dans le style "nouvelle scène" (pas mon truc du tout). Même le style "variétés pop", dans le genre France Gall/Michel Berger n'existe plus. Christophe Willem avait tout pour devenir une vedette pop, mais à force de ne pas choisir entre la variété (au public très large en France) et la pop de style anglo-saxon, et avec son single pseudo électro "Berlin", une belle daube, il s'est complètement grillé. En plus, il a pris la grosse tête. Rolling Eyes

Reste donc Mlle Farmer, certes en déclin depuis les années 2000, ses 4 premiers albums étaient supérieurs aux 4 derniers. Ses 10 premières années furent excellentes avec une kyrielle de tubes: "Plus grandir", "Libertine", "Tristana", "Pourvu qu'elles soient douces", "Sans contrefaçon", "Sans logique", "Allan", "A quoi je sers?", "Désenchantée", "Regrets", "XXL", "L'instant X", "California". Et ensuite encore avec "l'âme-stram-gram", "Dessine-moi un mouton", "Avant que l'ombre", "Peut-être toi"...

Les clips de MF ont participé à créer sa légende. On peut y voir son penchant pour le cinéma, les premiers étaient de véritables petits films, celui de "Pourvu qu'elles soient douces" dure même 23 minutes! Il y a ce qu'on aime faire, et il y a ce que l'on fait de mieux. Mylène Farmer aurait voulu être actrice, mais l'échec de "Giorgino" l'a conduite à persévérer dans ce qu'elle fait de mieux, la musique, plutôt que dans le cinéma.

Maintenant, voilà qu'elle sort un album tous les 2 ans, elle est devenue un pompe à fric, je regrette l'époque des débuts, où il était visible qu'elle cherchait avant tout à faire de belles choses, pour preuve ses longs clips très couteux, alors que les chansons auraient marché tout aussi bien sans ces clips.

Ses spectacles sont dans la lignée des spectacles pop anglo-saxons, tout dans le gigantisme, et elle peut continuer longtemps comme ça,avec le repertoire accumulé depuis ses débuts, on a toujours de bonnes chansons.

Elle s'exporte bien à l'étranger, particulièrement en Russie, au même titre que Mireille Mathieu et Patricia Kaas.

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer ou la pop française

Message  Admin le Ven 2 Nov - 20:45

En pop française, tu oublies Etienne Daho, Alain Chamfort, Christophe (celui de "Aline" pas Willem). Lio a été aussi longtemps liée à la pop comme Ellie Meideros et le regretté Jacno.
Si Lio a viré "nostalgie des années 80", certains artistes se revendiquent de la pop française : Sébastien Tellier (un type un peu allumé je le concède et limite gourou avec son site internet), l'autre étant l'ex taxi girl (un type plutôt destroy) Daniel Darc, qui à l'instar de Fred Chichin risque fort de ne pas faire de vieux os.
Il y a aussi Dominique A, mais je ne connais pas.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer ou la pop française

Message  Phil DLM le Ven 2 Nov - 21:16

Admin a écrit:En pop française, tu oublies Etienne Daho, Alain Chamfort, Christophe (celui de "Aline" pas Willem). Lio a été aussi longtemps liée à la pop comme Ellie Meideros et le regretté Jacno.
Si Lio a viré "nostalgie des années 80", certains artistes se revendiquent de la pop française : Sébastien Tellier (un type un peu allumé je le concède et limite gourou avec son site internet), l'autre étant l'ex taxi girl (un type plutôt destroy) Daniel Darc, qui à l'instar de Fred Chichin risque fort de ne pas faire de vieux os.
Il y a aussi Dominique A, mais je ne connais pas.
Daho, en effet, peut-être classé dans cette catégorie, mais surtout pour ses tubes des années 80. Après, il me semble qu'il est devenu plutôt variétés, mais je ne l'ai guère suivi et tu en sais probablement plus que moi à son sujet.

Chamfort se définit lui-même comme un chanteur de variétés. Pour ma part, je dirais plutôt "variétés-pop", catégorie dans laquelle je classe ceux qui, comme France Gall, Michel Berger ou Chamfort, justement, ont su donner à des chansons au rythme variété des arrangements plus subtils que ceux de la variété, et des aspects assez dansants qui les rapprochent de la pop. Voir "Manureva", "Paradis", "Bambou" ou "Rendez-vous" chez Chamfort, qui cohabitent avec des chansons purement variétés, qui m'intéressent moins.

Lio, c'est aussi de la "variété-pop", un style que les puristes de la pop vont considérer comme de la pure variété, mais que j'aime bien, même si ce n'est pas de la vraie pop. Lio, j'aimais bien ses premiers disques, "Banana split" et surtout "Amoureux solitaires", qui avaient d'ailleurs bien marché en clubs. Maintenant, elle a complètement changé de style, voudrait donner de "l'émotion", mais est pathétique dans ce registre, un peu comme si Dalida avait chanté "Be bop a lula". Very Happy Il y a ce qu'on aime faire, et il y a ce que l'on fait de mieux. Lio devrait revenir à ce qu'elle fait de mieux, à savoir amuser la galerie avec des chansons marrantes et rythmées, et si elle ne sait plus le faire, prendre sa retraite.

Christophe? Rien à voir avec la pop, un pur chanteur de variétés. Tellier, c'est loin d'être une vedette, un type plutôt confidentiel malgré l'eurovision. A force de ne mettre à l'eurovision que de la variété, le Français se sont dit "on va mettre de la pop, ça marche bien ailleurs". Mais ils choisissent pour l'eurovision ce qu'il y a de pire en ce domaine, Tellier n'a pas le moindre talent, encore un roi de la daube style Willem.

Si l'on compare avec les années 80, là c'était différent, il y avait de vrais artistes pop et dance: Niagara, Jean-Pierre Mader, Images, Gold à leurs débuts, même François Feldman sur certaines chansons (l'excellent duo avec Joniece Jamison "Joue pas", doté d'une très bonne ligne de basse), mais pas sur "les valses de Vienne" bien sûr... Rolling Eyes France Gall et Michel Berger, sont le style se rapprochait de la pop, n'ont pas été remplacés non plus. A cette époque, même des chanteurs de variétés faisaient de la pop, comme Julien Clerc avec "la fille aux bas nylon". Il n'en est plus là du tout aujourd'hui.

C'est curieux les différences d'appréciations: tu te plains de l'absence actuelle de chanteurs à textes, mais moi je trouve au contraire que le style chanson française à texte, sous l'influence de certains milieux intellectuels littéraires, a fait un retour en force par l'entremise du style "nouvelle scène", plus basé sur les textes que sur la musique, voire par l'arrivée du slam, et que tout ceci a tué la pop française, ou l'a confinée dans un ghetto, ce qui revient au même.

Evidemment, la France n'a jamais pu se comparer avec l'Angleterre. Mais de nos jours, il existe un gouffre béant, encore plus large que la Manche qui sépare les deux pays. En France, aucune vedette de premier plan ne fait de la pop, sauf Mylène Farmer, et encore je ne suis pas sûr qu'elle ne va pas virer variétés sous peu. En Angleterre, la majeure partie des plus grandes vedettes sont des artistes pop, rock ou pop-rock.

Et après, les défenseurs de la culture et de la langue françaises qui se plaignent que les Français écoutent trop d'anglo-saxon: mais qu'on offre aux amateurs de pop, dance ou disco des morceaux en Français, on n'aura rien contre! Tant qu'on n'aura surtout de la variété et de la "nouvelle scène", on continuera à aller voir ailleurs...

Phil DLM

Messages : 28
Date d'inscription : 25/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer ou la pop française

Message  Admin le Ven 2 Nov - 21:31

La nouvelle scène Renan Luce, Cali, San severino, Raphael, est médiocre et pathétique. Bénabar est une exception (surtout sur scène) mais la chanson française à texte a disparu.
Nougaro, Brassens, Ferrat, Ferré, Reggiani ne sont pas prêts d'être remplacés.
Heureusement leurs oeuvres vieillissent bien.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdemurielbaptiste.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer ou la pop française

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum